FANDOM


Le Livre des Contes Perdus
Lost-tales
Auteur : Tolkien (J.R.R.)
Editeur : Christian Bourgeois
Traducteur : Tolkien (Adam)
Cycle : Histoire de la Terre du Milieu
Titre Original : The Book of the Lost Tales
Sortie VO : 1983
Sortie Fr : 1995/1998

L'œuvre Modifier

Il s'agit là de la première œuvre majeure de J.R.R. Tolkien, démarrée aux alentours de 1916-1917 et demeurée inachevée. Introduisant l'univers de la Terre du Milieu, il s'agit, avant tout, d'un recueil de contes et de poèmes demeurés pendant très longtemps à l'état de brouillon, avant leur tri et mise en forme par le fils de l'auteur, Christopher Tolkien. Cette œuvre de jeunesse (Tolkien n'avait que 25 ans lorsqu'il l'entama) est particulièrement intéressante puisqu'elle nous permet, au travers notamment des notes et commentaires de Christopher Tolkien, de découvrir la vision primitive de l'auteur quand à cet univers et l'évolution de sa perception de celui-ci et de sa façon de le traiter dans ses écrits, lequel deviendra, avec ses ouvrages ultérieurs (et en particulier le Seigneur des Anneaux)l'univers de Fantasy le plus connu au monde.

Le Livre des Contes Perdus est, à ce titre, le premier des volumes de l'Histoire de la Terre du Milieu.

Les Contes Modifier

Dans un souci de commodité pour une majorité de lecteurs ne disposant pas de la dernière édition regroupant en un seul volume les Contes, l'ouvrage sera présenté ici en deux tomes.

Tome 1 Modifier

Ce premier volume, débutant par l'arrivée d'Eriol à Kortirion, narre essentiellement les faits et gestes des Valar et la naissance des Elfes et des Hommes.

  1. La Chaumière du Jeu Perdu introduit le personnage d'Eriol, la Chaumière et son histoire ainsi que Lindo et Vairë, hôtes de la demeure.

Dans les notes afférentes à ce premier conte nous sont présentés plusieurs poèmes qui nous permettent de mieux percevoir et comprendre l'auteur.

  1. La Musique des Ainur

Voir l'article Ainulindalë.

  1. La Venue des Valar et la Construction de Valinor nous raconte les premiers jours de la Terre et la naissance des Deux Arbres de Valinor, ainsi que ses premiers déboires lors des premiers affrontements contre Melko. La première partie nous éclaire également sur les noms et attributions des Valar.
  2. L'Enchaînement de Melko raconte la capture de Melko et son enchaînement à l'aide d'Angaino, la chaîne de tilkal.
  3. La Venue des Elfes et la Construction de Kôr nous narre l'Eveil des Elfes leur cheminement jusqu'à Valinor. Le Silmarillion donnera une version largement remaniée de ce chapitre.
  4. Le Vol de Melko et l'Assombrissement de Valinor raconte l'alliance de Melko avec Ungweliantë, l'araignée géante. Au cours de ce conte seront dérobés les Silmarils, chefs d'œuvre du talent de Fëanor et la mort des deux arbres de Valinor, et avec eux, de la lumière.
  5. La Fuite des Noldoli nous présente le Massacre des Frères (Bataille de Kópas Alqaluntë), où mes Noldor, dans leur désir de vengeance, s'emparent de force des navires des Solosimpsi, en tuant un grand nombre au passage, pour partir vers la Terre du Milieu reprendre les Silmarils.
  6. Le Conte du Soleil et de la Lune nous présente la création de ces deux astres et le retour de la lumière, ainsi que le Début des Temps. La version de cette histoire présentée dans le Silmarillion est beaucoup moins détaillée qu'elle ne l'est ici.
  7. La Dissimulation de Valinor nous décrit l'élévation des montagnes autour de Valinor et la création des sorts mis en œuvre cacher tous les accès à Valinor.
  8. Le Conte de Gilfanon : la Peine des Noldoli et la Venue des Hommes présente, assez vaguement, la découverte des derniers Enfants d'Ilúvatar, encore dormants, par les Elfes, leur éveil sous l'œil bienveillant de ces derniers, et les affrontements entraînant la mise en esclavage des Noldoli par Melko et son armée de Balrogs (Bataille des Larmes Innombrables).

Tome 2 Modifier

Les contes du deuxième livre prennent place au cours du Premier Âge et composent la matière première du Silmarillion et des Contes et légendes inachevés.

  1. Le Conte de Tinúviel nous narre l'histoire de Beren et Lúthien, qui réussirent à récupérer des mains de Melko un Silmaril, dont l'épisode de la captivité de Beren au palais de Tevildo, le malfaisant Prince des Chats. Ce conte est également présent dans le Silmarillion, mais dans cette version, Beren n'est plus un Elfe, mais un Homme.
  2. Turambar et le Foalókë raconte l'histoire du Héros Túrin qui défit le tout premier des dragons, Glórund. Des versions de cette histoire sont également présentes à la fois dans le Silmarillion et les Contes et Légendes Inachevés.
  3. La Chute de Gondolin, est également présentée (bien qu'incomplètement) dans les Contes et légendes inachevés. Ce conte nous narre l'histoire de Tuor et de sa venue à Gondolin, ainsi, comme le nom du conte nous l'apprend, de la chute de Gondolin face aux Balrogs et orcs dirigés par Gothmog. Il s'agirait là du premier texte qu'ait écrit J.R.R. Tolkien sur la Terre du Milieu, vers 1917-8[1].
  4. Le Nauglafring présente l'histoire du collier des Nains, qui mènera à la chute de Doriath.
  5. Le Conte d'Eärendel nous présente l'histore du plus grand marin de tous les temps et son voyage jusqu'à Valinor, où il vient demander l'aide des Valar.
  6. L'histoire d'Eriol ou Ælfwine[2] et la Conclusion des Contes termine, à proprement parler les Contes.


A noter : Ce dernier chapitre, ainsi que les commentaires y étant joints, permettent de faire le lien entre l'univers des Terres du Milieu et le notre, qui n'en serait que la continuité.

Appendice : Les Noms dans les Contes Perdus Modifier

Cette dernière partie de l'œuvre n'est, en soi, pas moins intéressante que les contes à proprement parler. Composée de deux livres (un par volume des Contes), ce véritable petit bonus introduit le lecteur curieux aux langues elfiques, ainsi que le cheminement de Tolkien dans l'élaboration de celles-ci. L'étymologie des noms de personnages, comme c'est le cas dans bien des langages, nous permet d'en apprendre plus à leur sujet t à mieux, sinon les connaître, les cerner et peuvent s'avérer de précieux outils à la compréhension de certains des passages de l'ouvrage.

Sources et notes Modifier

  • Le Livre des Contes Perdus, Christian Bourgeois Editeur.
  1. D'après Wikipédia
  2. anglo-saxon = Ami des Elfes



La Terre du Milieu de J.R.R. Tolkien
Arda-Tengwar
Romans et recueils de nouvelles traduits en français
Bilbo le Hobbit | Le Seigneur des Anneaux | Le Silmarillion | Contes et Légendes Inachevés | Histoire de la Terre du Milieu (4 vol. traduits) | Faërie et autres textes

Principales entrées de la Terre du Milieu
Personnages de la Terre du Milieu | Races de la Terre du Milieu | Créatures de la Terre du Milieu | Géographie d'Arda | Histoire d'Arda