FANDOM


Les livres de Corum est une double trilogie de romans de l'Hypercycle du Multivers de Michael Moorcock. Elle met en héros Corum, le dernier des Vadhaghs, une race imaginaire dans un monde inventé faisant partie du Multivers.

Le monde Modifier

Le monde possède quinze dimensions parallèles, les Plans. On peut se déplacer entre elles. Le monde sera le même, mais ce ne seront pas les mêmes lieux, pas les mêmes créatures. Les Vadhaghs et les Nhadraghs, deux races nobles et savantes longtemps restées en guerre l'une contre l'autre, pouvaient se déplacer de Plan en Plan quand l'envie leur prenait, faculté qu'ils perdirent au fil des siècles. Les Vaghads et les Nhadraghs se replient dans des palais, ou du moins les derniers d'entre eux, car ce sont des races mourantes sur le point de s'éteindre. Entretemps, les Madbens, nom donné aux hommes, ne vivant que sur un Plan, sauf quelques sages, sont en train de conquérir le monde. Ils sont craintifs, éphémères et superstitieux, mais il se multiplient. On distingue de nombreux peuples et de nombreux camps qui se font la guerre entre eux ; que des personnes de la même race puissent se battre entre eux semble invraisemblable pour les Vaghadhs et les Nhadraghs.

Les livres Modifier

Première trilogie : La trilogie des Épées Modifier

Le Chevalier des Épées Modifier

Corum est un prince vadhagh qui part à l'aventure alors que les derniers membres de son royaume (sa famille et ses quelques cousins) sont les derniers membres de sa race sans le savoir. Au fil de son voyage, il découvre que des Madones sans pitié ont exterminé tous les derniers Vadhaghs. Les palais sont détruits les uns après les autres et les Vadhaghs sont tués dans d'atroces souffrances. Compre-nant que sa famille est la prochaine sur la liste, il s'empresse d'aller les prévenir. Mais il est trop tard, les Madones le capturent et le torturent jusqu'à ce qu'il perde une main et un œil. Mais le Géant de Laarh, un énigmatique et triste personnage le sauve et il est contraint d'aller cher d'autres madbens, dont la cheftaine d'une forteresse dont il tombe amoureux.

Puis, lors d'un assaut, Rhalina la maîtresse de la tour décide d'employer la sorcellerie pour pouvoir survivre à un conflit crucial. Elle est alors enlevée, mais Corum parvient à venir avec elle, et c'est ainsi qu'ils se retrouvent sur l'île du Prince Shool, une entité malveillante capable de vivre dans les corps des personnes mortes. Le Prince Shool accepte de libérer Rhalina à condition de tuer le Maître des Épées qui opprime cinq des Quinze Plans, y compris de celui-ci. Il s'agit du dieu Arioch, que Corum parvient à tuer après un périple et des aventures surnaturelles. Corum est maudit, et Shool meurt, car une partie de son pouvoir lui venait de Arioch qui jouait à le faire s'illusionner sur le fait qu'il soit immortel. En revanche, le géant de Laarh s'avère être en réalité le dieu de la Loi Arkyn, qui régnait autrefois sur les cinq Plans.

La Reine des Épées Modifier

Quelques temps après, Jhary-a-Conel, le Compagnon des Champions, et son chat Moustache, débarquent dans le pays de Lywm-an-Esh, là où se trouve Amolgyll, la forteresse de Rhalina. Ils deviennent bien vite porteurs de mauvaises nouvelles : la Maîtresse des Épées Xiombarg s'est alliée au roi Lyr-a-Brode pour que les Plans d'Arioch retournent au Chaos. Corum, Rhalina et Jhary décident de venir dans ses cinq Plans pour pouvoir la détruire. Corum découvre alors qu'il n'est pas le dernier des Vadhaghs, mais que toute une ville de personnes de sa race se trouve dans le royaume de Xiombarg. Lors d'un assaut de celle-ci contre la cité, ils se retrouvent de nouveau dans leur dimension, où une bataille se joue pour l'avenir de Lywm-an-Esh. Finalement, les deux batailles sont gagnées et la reine des Épées est bannie par la Balance Cosmique elle-même.

Le Roi des Épées Modifier

Deuxième trilogie : La trilogie de Corum Modifier