FANDOM


"Kortirion ! Sur ton île-colline
Aux rues tortueuses, et aux allées aux murailles ombreuses
Où encore maintenant les paons marchent en une parade imposante
Majestueuse, de saphir, et d'émeraude,
Une fois il y a très longtemps dans ce pays endormi
De pluie d'argent, où chargés d'années se dressent
Dans la terre qui n'oublie pas les arbres enracinés
Qui jetèrent de longues ombres en le midi écoulé,
Et chuchotèrent à la brise passant rapidement,
Une fois il y a très longtemps, Reine du Pays des Ormes,
Cité Centrale étais-tu des Royaumes Intérieurs."


J.R.R. Tolkien extrait de Les Arbres de Kortirion (Le Livre des Contes Perdus).


Histoire Modifier

Edifiée entre 1133 et 1140 AA[1] par les Noldoli, Tirion (également appelée Kôr, Koromas[2] ou Kortirion), se dresse fièrement sur la colline de Túna, dans le défilé de Calacyria, au sein de la chaîne des Pelóri.

Peuplée de Noldor et de Vanyar jusqu'au départ de ceux-ci à partir de 1165, la ville était dans ses premiers jours dirigée par Finwë, jusqu'à son départ pour Formenos. Fingolfin lui succèdera jusqu'au départ des Noldor pour la Terre du Milieu, et, au retour de ceux-ci, Finarfin deviendra à son tour seigneur de la Cité.

C'est dans cette cité qu'Eärendil arrivera lorsqu'il vint demander l'aide des Valar, et ces également en ces lieux qu'Eriol, dans la Chaumière du Jeu Perdu, se verra raconter l'histoire de la Terre du Milieu dans le Livre des Contes Perdus.

Earendil a tirion-2

Eärendil à Tirion, par Ted Nasmith

Etymologie Modifier

L'annexe 1 des Contes Perdus nous apprend que le mot Tirion (racines quenya TIRI1 : "sortir, dépasser, être visible au-dessus" ; TIRI2 : "surveiller, prendre garde, attendre").) signifie une vaste tour, une ville sur une colline. Pour Kortirion : Kor proviendrait des racines quenya KORO1, "rond"[3] ou KORO2, "vénérer"[4].

Ainsi, ces explications renforcent le caractère important de la ville.

Sources et Notes Modifier

  1. AA : Âge des Arbres
  2. Annexe des Contes Perdus, tome 1 : : "la nouvelle capitale des fées (elfes) après leur retraite depuis le monde hostile vers Tol Eressëa, maintenant Inwinórë. Elle fut appelée ainsi en souvenir de Kôr et parce que sa grande tour était appelée Kortirion".
  3. Cette racine donne Corin/Korin : "espace clôturé au sommet d'une colline (Annexe des Contes perdus, tome 1), enclos circulaire (Dictionnaire des Langues elfiques, E. Klocsko, Tamise ed.".
  4. Annexe des Contes Perdus, tome 1 nous donne Korda, temple.
  • Tirion sur Tolkiendil
  • Tirion sur Encyclopaedia of Arda (en)



Chronologie de la Terre du Milieu
Âge des Valars | Âge des Arbres | Premier Âge | Deuxième Âge | Troisième Âge | Quatrième Âge